Nouvelle législation pour les automobilistes professionnels

Chaque année, des millions d’automobilistes sont en infraction au volant de leur véhicule professionnel, avec la nécessité pour l’entreprise de payer les amendes directement. Cependant, une nouvelle législation va être mise en place et va contraindre les entreprises à communiquer l’identité des salariés à qui on a retiré les points afin que ces points soient directement retirés de leur propre permis. Cette logique, voulue par le gouvernement en place, vise avant tout à responsabiliser davantage les automobilistes, qu’ils soient en situation de conduite professionnelle ou de conduite personnelle.

La baisse du nombre de morts sur les routes est l’une des grandes victoires du gouvernement de François Hollande mais également ce type de mesure est aussi l’occasion pour l’État de pouvoir rentrer de l’argent dans la mesure où il est possible pour le conducteur qui a perdu des points ou qui carrément s’est vu retirer son permis de pouvoir payer en vue d’effectuer des stages de sensibilisation et ainsi regagner une partie de ses points.

Quoi qu’il en soit, les entreprises qui ne se plieront pas à la demande des pouvoirs publics de communiquer l’identité de leurs salariés seront exposés une amende qui peut aller de 90 à 1875€, sachant que le projet devrait être mis en place à partir du 1er janvier 2017. Le but est de faire en sorte qu’il n’y ait plus d’abus vis-à-vis du système actuel, afin encore une fois de responsabiliser les conducteurs. Si vous êtes dans la démarche d’opter pour une assurance auto en ligne, que ce soit à titre personnel ou professionnel, alors l’utilisation d’un comparatif banque en ligne pourrait bien vous aider dans votre démarche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *